Monsieur Mimosa

C’est au cœur de l’hiver, à la fin de l’année 2020, que Monsieur Mimosa voit le jour. Comme le mimosa, ce « soleil de l’hiver » qui fleurit en plein mois de février. Porté par des valeurs éthiques et écologiques, Monsieur Mimosa habille l’homme d’aujourd’hui : celui qui veut de l’allure sans passer des heures devant son armoire. Avec des vêtements conçus dans les meilleurs tissus et parfaitement coupés, de la chemise au pantalon, Monsieur Mimosa a de l’allure en toute saison ! Mais pas seulement. Conscient de son empreinte sur le monde, Monsieur Mimosa s’engage pour une mode respectueuse de la planète et de ses artisans
Notre obsession : des pièces de grande qualité et durables, qui accompagnent les hommes au fil des années.



La fondatrice 

 

« Pour être heureux, faites ce que vous aimez, aimez ce que vous faites mais surtout faites le avec passion ! », Sara Khbaizi

Depuis toujours, Sara aime créer que ce soit avec un crayon à la main ou derrière son piano où, enfant déjà, elle s’amuse à inventer des mélodies. Mais ce cri du cœur a mis un peu de temps à se faire entendre. « Raisonnable », elle entre en école de commerce et suit des études de finances au terme desquelles elle intègre un cabinet d’audit au Luxembourg. Elle y reste trois ans. Trois années pendant lesquelles une petite voix intérieure, son soleil ne cesse de murmurer à son oreille, pour finalement se révéler au grand jour à la fin de l’année 2020.

Mais aucun regret ! Grâce à ce parcours atypique, Sara a appris les clés pour emprunter sereinement la voix de l’entrepreneuriat. Surtout, ce détour dans un monde encore très masculin lui fait prendre conscience du désir des hommes de conjuguer l’allure et leurs valeurs éthiques et écologiques.

La passion finit par l’emporter : Sara fait ses adieux définitifs à la finance et se lance dans la création. Elle suit une formation à l’Institut Français de la Mode à Paris, une référence dans le milieu. Mais c’est lors du salon « Première Vision » à Paris qui réunit les acteurs de la mode du monde entier que son projet prend forme. Guidée par la passion, elle y va “au culot” et prend ses premiers contacts. C’est là qu’elle rencontrera les artisans, ceux qui vont donner vie aux images qu’elle jette sur le papier. Au fil des visites dans ces ateliers familiaux en Europe, cœur de l’artisanat d’excellence, des liens forts se tissent. Les images prennent vie. Le mimosa éclos !